quelle pompe à chaleur pour une piscine hors-sol

Piscine hors-sol: quelle pompe à chaleur ?

Découvrez tout ce que vous devez savoir avant d’installer le pompe à chaleur pour votre piscine hors-sol

Votre piscine hors-sol permet à votre famille de passer des moments agréables dès l’arrivée du beau temps.
Celle-ci est extrêmement simple à construire et permet une baignade agréable lorsque le temps le permet. Mais, un aspect est difficile à contrôler : la température de l’eau!
Vous pensez à des moyens de rendre vos bains plus agréables tout au long de la journée ?
Dans ce cas, la pompe à chaleur vous sera d’une grande aide. Voyons d’abord comment fonctionne le pompe à chaleur. Une méthode souvent employée par les propriétaires de piscines.

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur?

C’est un système qui capte les particules d’énergie. Les particules sont chauffées par l’eau grâce à un réfrigérant qui circule dans le circuit fermé de pompe à chaleur. Il est exposé à différentes pressions pour garantir un échange thermique.
Le fonctionnement de PAC pour les piscines hors sol est très similaire à celui d’un système air/eau traditionnel pompe à chaleur.
Il s’agit d’une méthode d’utilisation de l’air extérieur qui est une source de calories même lorsque les températures sont basses. Compactes, les pompes à chaleur pour piscines hors sol peuvent chauffer facilement de petites quantités d’eau. Elles nécessitent entre 2 et 5 kW pour un traitement allant jusqu’à 20m3.

Simple et facile à installer

Avec cet appareil, vous pouvez profiter d’une température confortable sans consommation excessive et inutile d’énergie.
L’installation est simple : il suffit d’une prise de courant et d’un kit de dérivation. Ce kit est un connecteur hydraulique pour la pompe qui la relie au circuit de filtration de la piscine.

Pompe à chaleur pour piscine hors sol: Comment cela fonctionne-t-il ?

Comment fonctionne une pompe à chaleur pour piscine hors sol ?

Une pompe à chaleur est composée de quatre éléments :

  • un évaporateur
  • un compresseur
  • un condenseur
  • un détendeur.

Ces dispositifs transforment le réfrigérant en liquide ainsi qu’en gaz. Ce changement d’état continu est essentiel au transfert de la chaleur de l’air entourant l’eau de la piscine.
On estime qu’une augmentation de 1 à 2 degrés par jour peut être obtenue grâce à un processus qui se divise en cinq phases.

Lire  Quelle pompe à chaleur pour ma maison ?

1. Phase d’évaporation

La première étape est le passage dans l’évaporateur et l’augmentation de la température du fluide.
L’énergie de l’environnement, captée par l’évaporateur, est transférée au fluide froid. La température du liquide augmente. Il se transforme en gaz.

2. Phase de compression

La deuxième étape consiste à faire monter la pression.
Le liquide gazeux est aspiré puis comprimé par le compresseur. C’est l’objet d’une pression importante qui favorise l’élévation de la température. L’objectif est d’atteindre les 90 degrés Celsius.
En sortie, le fluide frigorigène sera un gaz chaud.

3. Phase de condensation

Troisième étape : l’eau de la piscine est chauffée ;
Le gaz à 90degC circule dans le condenseur. Il est en contact avec le circuit dans lequel circule l’eau de la piscine.
La différence de température est déterminante. Un transfert de chaleur se produit lorsque l’eau est à la température de la pièce. Le fluide frigorigène se refroidit ;
On observe une baisse de la température car la pression reste élevée.

4. Phase de détente

Quatrième étape La baisse de pression
Le détendeur aspire le fluide frigorigène, désormais liquide, et réduit la pression. Cela entraîne une nouvelle diminution de la température.

5. La phase de fin de cycle

Cinquième étape Le retour à l’évaporateur.
Le réfrigérant froid commence le processus de transformation pour une augmentation continue de la température de l’eau de la piscine.
Nos suggestions pour le choix de votre piscine hors sol pompe à chaleur

Le choix de PAC pour une piscine hors sol repose sur 3 facteurs :

  • la taille de la piscine
  • le temps qu’il fait dans la région
  • la température souhaitée

Pour faire le bon choix qui répond à vos exigences, cinq aspects sont importants à garder à l’esprit :

1. La puissance
En watts C’est sans aucun doute le critère le plus important. En réalité, sans une puissance élevée, il est impossible de se baigner à la bonne température !
Pour vous aider dans votre décision, une formule calcule la puissance nécessaire P = V C x E. Voici la signification de cette formule :
La lettre « P » signifie puissance.
La lettre « V » est le symbole de la taille de la piscine.
La lettre « C » représente le coefficient d’augmentation de la température de l’eau par jour.
Le « E » dans le « E » est une référence à l’indice solaire.

Lire  Comment dégivrer un pompe à chaleur ?

La logique veut qu’une piscine installée dans une zone peu ensoleillée nécessite un pompe à chaleur encore plus robuste.

2. Le coefficient de performance (le COP)
Il est étroitement lié à la force du pompe à chaleur. En réalité, il s’agit d’un score d’efficacité énergétique qui reflète la quantité d’énergie qui doit être consommée pour atteindre la température de l’eau spécifiée.
Le COP est compris entre 2 et 5. Plus il est élevé, plus la pompe sera efficace.
Cette fonction vous permet d’évaluer deux sources de chaleur :
Par exemple, la pompe dont la note est de 5 nécessite 5 fois moins d’énergie pour atteindre la température souhaitée.

3. Volume sonore
Les décibels sont la mesure utilisée pour le décrire. Ce n’est pas une qualité à prendre à la légère car c’est un signe de la tranquillité des propriétaires de la piscine. Et des voisins…

4. Le débit d’eau

En m3/heure Cet indicateur est basé sur la quantité d’eau de la piscine ainsi que sur le système de filtration. Ainsi, un débit trop important empêche le chauffage d’être uniforme.
Pour un rendement optimal pour un rendement optimal, l’installation de kits de dérivation peut aider à contrôler le débit.

5. Réversibilité
Un pompe à chaleur peut également être utilisé pour refroidir la température d’une piscine. Ceci est crucial car une eau trop chaude favorise le développement de micro-organismes et d’algues.
Pour que vous puissiez vous baigner en toute sécurité, l’eau de la piscine doit être équilibrée, traitée et propre (pH …).
Savoir réguler la température de l’eau est un must !

Pourquoi choisir une pompe à chaleur pour sa piscine hors-sol ?

En choisissant une piscine hors-sol pompe à chaleur, vous pourrez bénéficier de cinq avantages.

Un prix compétitif

Une petite quantité d’eau chauffée, une installation simple… Ce dispositif est accessible à tous les propriétaires de piscines.

Lire  La Pompe à Chaleur est-elle Économique ?

Un rendement important et un appareil écologique

Un pompe à chaleur standard a besoin de 1 kW pour générer 4 kW. Cela en fait un appareil de chauffage très efficace. De plus, il utilise très peu de ressources par rapport à l’importante quantité de chaleur restituée. L’énergie utilisée est renouvelable. Le COP évalue son efficacité. De bons réglages permettent de la maximiser.

Vous pouvez toujours obtenir de l’eau chaude

Contrairement au chauffe-eau électrique, le pompe à chaleur favorise la stabilisation de la température de l’eau.

Adaptabilité

C’est une des clés de l’efficacité des pompes à chaleur. Elles sont efficaces même lorsque la température de l’air est basse. En outre, certains modèles peuvent également chauffer l’eau d’une piscine quelle que soit la température extérieure, même s’il fait 5 degrés Celsius.
Points importants à considérer pour la réussite de votre installation
Son efficacité et son bon fonctionnement dépendent des bonnes conditions d’utilisation ;

Voici quelques conseils pour l’installation :

Choisissez un endroit aéré ; profitez d’une espace suffisante pour permettre une meilleure ventilation ; dégagez l’espace à gauche de la grille qui assure la ventilation de l’appareil ; placez la pompe sur une surface solide, horizontale et lisse (dalle de béton). …);évitez les pertes de chaleur en plaçant l’espace près de la piscine.
Enfin, évitons de perdre inutilement des degrés ! Couvrir la piscine permettra de maintenir une température stable tout au long de la nuit.
Il est préférable d’éviter l’utilisation de la pompe, et de prolonger sa durée de vie. Tout ce dont vous avez besoin pour profiter au maximum des avantages d’une piscine hors-sol ! Une installation très simple. Un faible coût d’exploitation. Une faible facture d’électricité. Une température de l’eau rafraîchissante.
Il suffit de régler le thermostat de la même manière que vous le faites pour chauffer l’intérieur de votre maison… De plus, en prime, il existe des aides pour payer le pompe à chaleur.
Le pompe à chaleur peut réduire les mois d’hiver ;
Cet « échangeur de chaleur » est indispensable pour les propriétaires de piscines hors sol !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *